Dans cet article je vous explique précisément comment se lancer en freelance.

Je suis moi-même freelance, je sais de quoi je parle.

J’ai des clients tous les mois, je suis devenu formateur et consultant pour des boîtes, tout ce que je vais vous expliquer, c’est le plan à suivre pour réussir.

Il n’y a aucun secret dans le milieu. Il y a des gens qui réussissent, d’autres qui n’arrivent à rien.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ne se forment pas et qu’ils ne suivent pas ceux qui réussissent déjà.

Alors faites-moi confiance, lisez cet article pour réussir à vous lancer en freelance comme un boss.

Pas de secret, juste un plan.

La METHODE 3Xi pour générer 5000€ en freelance

Tous les freelances vont me détester !

Comprendre ce que veut dire freelance

La première étape avant de vouloir à tout prix exercer une activité de freelance, c’est de savoir si vous êtes “compatible”.

D’accord, le statut vous permet d’être plus indépendant.

Vous le savez, et je le sais. Mais dans le fond, est-ce que c’est ce que vous voulez vraiment ?

Devenir plus indépendant ça veut dire :

  • Ne plus recevoir d’ordre d’un patron
  • Ne plus avoir d’horaires imposés
  • Ne plus avoir de salaire fixe
  • Ne plus travailler avec les mêmes personnes tous les jours
  • Ne plus ….

En fait ça induit plein d’autres choses. Comme le fait de gérer soi même son emploi du temps. Et je vous garantis que ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile.

Quand j’ai démarré, je me faisais plus d’argent en 3 jours de freelance qu’en 30 jours de salariat. Donc le reste du temps, je ne savais plus quoi faire parce que j’avais déjà mon argent.

Et je trainais sur internet, sur youtube, et sur plein de choses complètement inutiles.

En fait, quand on a le luxe de choisir sa rémunération, ses missions, ses clients et toute sa vie, la vraie difficulté c’est de bien se gérer soi-même.

Pour vous dire, en un an j’ai presque dépensé 1000€ de Uber Eats pour éviter de me faire à manger moi-même. C’est tout sauf brillant de ma part (j’ai arrêté) !

Se mettre à son compte peut vraiment s’avérer difficile quand on est de nature paresseuse. 

D’un côté, c’est le statut dont je rêvais parce qu’il brisait tous les plafonds financiers que je retrouvais en tant que salarié (je l’ai été 1 seule année de ma vie, ça m’a suffit).

Mais de l’autre côté, comme je gagnais plus d’argent que je n’en avais jamais gagné, j’en faisais n’importe quoi.

Il faut apprendre à gérer son argent, et ça ne s’apprend pas en une semaine.

Mais si vous êtes vraiment prêt à quitter votre emploi, à vous lancer dans l’entrepreneuriat, à prendre des risques pour devenir libre, alors il est temps de vous lancer en freelance.

Trouver un statut adapté au freelance

Personne ne peut se dire freelance sans avoir un société. Et là, il y a plein de moyens d’y arriver.

Moi mon conseil c’est de devenir ce qu’on appelle auto entrepreneur. C’est le statut idéal pour lancer son activité rapidement, sans se perdre dans les démarches administratives. Je vous explique précisément comment faire juste après.

Mais ce n’est pas le seul moyen de créer son entreprise. Le choix du statut doit être mûri par une vision globale de toutes les possibilités. Vous pouvez aussi vous pencher vers un autre type de création d’entreprise comme la EURL, EIRL ou la SASU, ou même le portage salarial.

Je parle de tout ça dans l’article qui vous explique quel statut choisir en freelance, je vous invite à le lire si vous désirez tout connaître.

Sinon laissez tomber et suivez mon conseil : déclarez une auto entreprise. C’est beaucoup plus simple.

Pour devenir freelance, c’est ce qu’il y a de mieux, c’est aussi ce que j’ai personnellement fait. Et créer le statut juridique d’auto entrepreneur ne prend pas plus de 5 minutes.

Se déclarer et ouvrir un compte pro en 5 minutes

Créer son compte professionnel pour lancer son activité

Donc pour créer votre statut, il vous suffit de vous rendre sur le site de Shine.

Shine c’est une banque en ligne, j’en parle tout le temps et pourtant je ne suis pas du tout affilié.

Rendez-vous sur leur site ou téléchargez directement leur application sur votre téléphone.

Ils vous demanderont quelques informations obligatoires à toute création d’entreprise, puis s’occuperont de gérer tout votre dossier.

Au total, vous en aurez pour 5 à 10 minutes pour créer votre activité professionnelle et la légaliser.

Il ne vous restera plus qu’à attendre de recevoir le numéro d’immatriculation de votre société. On appelle ça le numéro de SIRET. Toutes les boîtes en ont un, c’est exactement comme pour les voitures, tous les SIRET sont propres à chaque entreprise.

Votre compte pro est très facile à avoir. Je vous le dis, Shine est une banque merveilleuse qui a changé ma vision du monde bancaire.

Avec Shine, tout est fait pour que vous soyez le plus indépendant possible. BREF. 

Une fois que vous avez compris que se lancer en freelance était ce qu’il vous fallait, maintenant que vous êtes déclaré, il vous faut de l’argent.

Parce que c’est bien beau d’avoir le statut de travailleur indépendant, mais si vous ne faites pas rentrer d’argent dans votre entreprise, ça ne sert absolument à rien.

Un détail : Payer ses impôts de freelance grâce à l’URSSAF

Quand vous devrez payer vos impôts (parce que vous êtes redevables d’un taux d’imposition sur votre chiffre d’affaire), il faudra créer un compte sur le site de l’URSSAF. Le travail en freelance a juste quelques petites obligations, comme celles de payer ses impôts.

Même si dans le monde de l’entrepreneuriat c’est une chose qu’on décrie beaucoup, tant que vous faites rentrer assez d’argent dans vos caisses, les impôts ne sont pas un problème.

  • “Ah mais j’ai plus d’argent …”
  • “Je paie trop d’impôts”
  • “Comment je vais faire pour m’acheter X ou Y avec tous ces impôts ?”

Vous êtes dans ce cas ? Vous vous dites ça à chaque fois que vous devez payer vos impôts ? Alors rendez-vous dans ma formation !

Créer 3 offres puissantes + 1, pour se lancer en freelance

Okay, vous avez compris qu’être son propre patron c’était accessible pour n’importe qui et à n’importe quel âge.

Vous avez compris que c’était ce que vous vouliez.

Vous savez comment créer votre compte bancaire professionnel

Vous savez comment payer vos impôts

Mais qu’est-ce que vous allez vendre pour faire rentrer de l’argent dans vos caisses ??

C’est ce que nous allons voir ensemble.

Création de votre offre principale

Pour réussir votre activité de freelance, vous devez absolument vous focaliser sur une seule compétence.

Je connais beaucoup trop de freelances qui essaient de vendre tout et n’importe quoi, à des clients qu’ils ne connaissent même pas.

Si vous voulez réussir, vous devez vous focaliser sur 1 SEUL produit, 1 SEULE prestation.

L’objectif, c’est de vendre quelque chose que vous aimez. Par exemple, si vous vous y connaissez en marketing, vous allez vendre “l’optimisation de la conversion d’un site”, si vous êtes bon en pêche aux moules, vous allez vendre “la technique ultime pour trouver les meilleures moules”.

C’est un exemple, vous l’avez compris.

En fait, vous devez être le boss dans un domaine. Un expert absolu. Que personne ne s’y connaisse mieux que vous.

En tant que freelance, si vous voulez vous lancer et réussir rapidement, vous devez juste avoir :

  • 1 compétence
  • Et … Maîtriser cette compétence sur le bout des doigts

Pourquoi je vous demande de vous focaliser sur une seule compétence ? Parce que c’est avec elle que vous irez vers vos clients.

Vous n’allez pas trouver des clients pour leur dire “je peux vous aider à faire ça …. ou ça …. ou ça … ou encore ça …”

A vos clients vous direz “Bonjour, j’ai vu que vous aviez ça, je peux l’améliorer pour vous, je travaille dans ce domaine, je suis professionnel”.

Ne perdez pas votre client entre 50 offres différentes, soyez le spécialiste d’une seule offre et explosez le marché.

Petit tips, si vous n’avez aucune compétence à monétiser, aucune passion, lisez cet article

Création des 3 offres complémentaires

Maintenant que vous avez vos offres principales, votre porte d’entrée sur le marché, vous allez en créer 3 supplémentaires.

Pourquoi ? Je ne vous avais pas dit d’en créer qu’une seule justement ?

En fait, ces 3 offres sont 3 offres que vous ne proposerez à vos clients que s’ils acceptent votre première offre.

L’objectif, c’est d’avoir plusieurs activités commerciales à la fois.

Vous ne vendez qu’une prestation, mais vous vendez en plus des “extensions” pour rajouter des fonctionnalités à cette première prestation. C’est une sorte de pack de prestations.

L’objectif, c’est d’augmenter la valeur de vos clients. Parce qu’un client qui vous a déjà fait confiance, est près à vous faire confiance une deuxième fois.

Et c’est à eux que vous devez vendre les 3 prestations en plus.

Donc trouvez 3 prestations supplémentaires, que vous pouvez ajouter à votre première, comme des Legos qui s’emboiteraient les uns dans les autres.

Fixer le tarifs des prestations

Quand vous aurez votre offre principale, et vos 3 offres complémentaires, il faudra leur donner un prix.

Là vous avez le choix, soit vous facturez vos prestations de services à l’unité, soit vous facturez votre temps avec ce qu’on appelle un taux horaire ou un taux journalier. A quel prix vendez-vous vos heures de travail ? Et a quel prix est-ce que vous monétisez vos journées ?

Moi je me suis lancé en freelance pour arrêter de prostituer mon temps. Maintenant je ne vends plus mon temps de travail, je vends des prestations. Et c’est moi qui choisit le prix, personne ne me dit ce que je dois faire.

Après, certaines prestations se vendent toujours un peu au taux journalier. Un consultant freelance par exemple, vends ses journées de travail. Même s’il dit que sa facturation dépend de la valeur qu’il donne à ses étudiants, dans le fond, il vend sa journée à un prix fixe à chaque fois.

Mais jouer aux consultants freelances c’est la seule chose que j’accepte de monétiser avec un taux journalier. Parce qu’on peut très vite gagner beaucoup d’argent. Et une journée de travail peut rapporter l’équivalent d’un mois de salaire quelques fois.

Bref, pour facturer vos clients vous devez définir :

  • Le prix de vos prestations à l’unité
  • Un taux horaire
  • Votre taux journalier

C’est relativement simple, regardez les prix dans votre marché et augmentez-les légèrement, c’est tout.

Et si vous avez du mal à fixer vos tarifs, c’est sur l’article sous l’expression “fixer vos tarifs” juste avant.

Trouver des clients rapidement

Trouver des clients c’est le point le plus important. Depuis que je travaille en freelance, j’ai développé plein de techniques pour y arriver.

Sans client, vous n’êtes rien, ni entrepreneur, ni freelance. Vous êtes un grand inconnu.

Donc ici je vous donne 3 techniques pour dénicher des clients de qualité très rapidement si vous passez à l’action.

Les sites de freelance

C’est la première technique, je la mets en premier pour la passer rapidement. Honnêtement je ne l’utilise presque pas. Je la connais grâce à mes proches freelances qui l’utilisent et avec qui ça marche très bien.

Sur internet, il y a plein de sites qui gèrent la mise en relation entre freelances et entreprises.

Le gros avantage c’est que quand on se lance, ça permet d’avoir des premiers contrats très rapidement.

Il y a des sites spécialisés dans tous les domaines, si vous êtes graphistes, développeur, photographe, traducteur … Il suffit de remplir les formalités pour avoir un compte sur les plateformes.

C’est très simple, rapide à mettre en place, alors faites-le.

J’ai écrit un article sur les meilleurs sites de freelances si vous n’en connaissez aucun.

Sinon en voilà une petite liste qui vous aidera à vous lancer :

  • Malt
  • Upwork
  • Hopwork
  • Crème de la crème
  • Fiver
  • Le Hibou

Et il y en a plein d’autres

Googles maps

Là, la techniques pour trouver des missions de freelance grâce à Maps, c’est de lister toutes les entreprises autour de chez vous.

Regardez sur la carte et contactez toutes les entreprises qui ont potentiellement besoin de vous. C’est simple, et ça marche radicalement bien. Le plus efficace, c’est même d’aller les rencontrer directement pour leur expliquer ce que vous pouvez faire pour eux.

C’est une technique que personne n’utilise à part moi, et pourtant, elle est très efficace.

En l’utilisant vous pourrez décrocher une missions en seulement quelques jours.

Facebook et la puissance des groupes

Dans les groupes Facebook vous trouverez plein de missions intéressantes.o
COmment faire pour les trouver ?

Allez dans tous les groupes Facebook de votre thématique, et attendez.

Très régulièrement vous aurez des demandes de personnes qui cherchent à développer un projet. Et ça tombe bien, vous êtes la personne qu’il leur faut !

Sur Facebook, presque à chaque fois que je regarde mon fil d’actualité, je vois une opportunité de contrat.

C’est dingue à quel point ça marche.

En général il y a beaucoup d’autres prestataires qui essaient de décrocher les contrats avant vous. Si c’est le cas, la technique c’est de faire l’inverse des autres.

Si par exemple quelqu’un vous demande de créer un site sur les chiens et que vous, vous vendez des sites.

Plutôt que de commenter directement sa publication en disant “moi je peux te faire le site à X€”, aidez la personne gratuitement. Expliquez-lui quelle plateforme utiliser, pour quelle raison, dites-lui aussi comment elle peut le faire elle même …

En fait l’objectif c’est de la mettre en confiance. A côté de votre aide, les autres prestataires essayeront de vendre à tout prix leur service. Et c’est là qu’ils vont se griller un par un et que vous vous allez ressortir !

S’il le faut, contactez personnellement celui qui a fait le post dans le groupe facebook. Et offrez-lui encore plus de conseils, en lui expliquant à la fin, que vous pouvez réaliser ce qu’il demande si besoin.

De cette manière vous n’êtes plus en concurrence avec personne puisque vous lui parlez en message privé !

Je ne sais pas si je suis assez clair, mais c’est une technique qui fonctionne très bien !

Alors faites bien ce que je vous ai expliqué : aidez avant de vendre !

Conclusion

Dans cet article je vous ai expliquer le statut de freelance, comment vous déclarer, comment définir vos prestations, leur donner un prix et les vendre à des clients.

Je vais vous donner un derniers tips pour vraiment réussir votre lancement en freelance. Dans votre application bancaire, demandez l’ACCRE.

C’est une aide accessible pour les autoentrepreneurs qui diminue leur taux d’imposition au départ de leur activité.

Voilà, je crois que je vous ai tout dit. Pour créer vos factures et vos devis, c’est aussi dans l’application Shine.

Je vous souhaite un bon succès !

Et n’oubliez pas, si besoin, je vends une formation complète pour vous lancer en freelance, et je vous en offre une de 7 jours, pour vous lancer rapidement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.