J’ai déjà parlé de tous les statuts qu’on pouvait choisir pour être freelance, et si vous voulez y revenir c’est par ici.

Mais je n’ai pas beaucoup parlé du portage salarial.

Le portage salarial, c’est un statut qui vous permet aussi de créer votre activité de travailleur indépendant, tout en vous apportant de nombreux avantages qu’une auto-entreprise n’apporte pas.

A chaque fois, il y a un compromis à faire entre sécurité et flexibilité, et le statut qui vous offre la meilleure sécurité est sans aucun doute le portage.

Donc, vous savez quoi ? C’est de ça que je vais vous parler !

Vous ne vous en doutiez pas je suis sûr !

La METHODE 3Xi pour générer 5000€ en freelance

Tous les freelances vont me détester !

Le portage salarial c’est quoi ?

Donc le portage salarial, c’est quoi exactement ?

Parce que le nom est un peu chinois, impossible de comprendre ce que ça veut dire juste avec le nom.

Même si j’essayais de vous le décomposer en décrivant “portage”, et “salarial”, je le ferais mal.

En fait, c’est juste le fait de déléguer toute la gestion de ses factures et de ses démarches administratives, à une entreprise.

Quand vous êtes auto-entrepreneur, vous avez une entreprise à votre nom, c’est vous qui créez les factures, c’est aussi à vous de payer les cotisations sur votre chiffre d’affaire, en bref, c’est à vous de faire tourner la boîte.

Et souvent, ça fait peur (même si c’est très simple !). C’est pour ça que le portage existe.

Grâce à ce statut, pas besoin d’avoir d’entreprise à votre nom, pas de risque de vous tromper dans vos cotisations, pas de factures à créer … Non, tout est beaucoup plus simple.

Vous demandez à une entreprise qui fait du portage (on y reviendra), de vous accepter.

Et à partir du moment où c’est fait, c’est elle qui va gérer toutes la documentation de vos contrats, vos factures, tout, et elle vous reversera votre argent sous forme de fiche de salaire.

Avantages du portage

Les avantages du portage salarial sont assez nombreux, je ne vais pas tous vous les donner parce que ça ne sert à rien, mais on va voir les 3 plus importants.

Le premier avantage c’est que comme vous vous placez sous la tutelle d’une entreprise, aux yeux de la loi vous êtes considéré comme un salarié. Même si vous ne l’êtes pas !

Et vous allez me dire : D’accord, mais en fait moi je veux être freelance, pas salarié !

Et je vous réponds que je vous comprends !

Mais justement, aux yeux de la loi, le fait que vous soyez considéré comme “une forme d’employé”, ça vous donne l’accès aux droits de chômage et de retraite.

Alors qu’un auto entrepreneur doit faire des démarches bien spécifiques pour prétendre avoir ces mêmes droits.

Là, avec le portage salarial, ces droits sont inclus dans votre statut. C’est pour ça que je vous disais qu’au niveau “sécurité”, c’est le meilleur statut pour se lancer.

Parce que vous tenez une activité indépendante dont vous êtes le seul maître, mais en plus vous avez des droits qu’un auto-entrepreneur n’a pas.

Comment est-ce possible ? Pourquoi tout le monde ne fait pas ça ?

En fait, l’inconvénient, c’est qu’en passant par une entreprise, en général, elles prennent une  commission sur le chiffre d’affaire que vous faites rentrer.

Mais rien de choquant, aucune entreprise ne rendrait un tel service gratuitement.

Vous devez vous demander comment vous touchez l’argent de vos prestations maintenant, en fait, là encore, c’est relativement simple.

C’est l’entreprise qui encaisse l’argent de vos clients, elle gère toute la paperasse, prend une commission, et vous reverse le reste sous forme de fiche de salaire.

Vous comprenez d’où viennent ces droits au chômage et à la retraite maintenant. 

En plus de ça, l’assurance chômage dont vous bénéficiez est bien plus forte et sécurisante que celle à laquelle un travailleur indépendant (hors du portage) a habituellement droit.

C’est connu, les salariés sont toujours en meilleure position que les indépendants. En fait non, je vous raconte n’importe quoi.

Les salariés sont en meilleure position que les indépendants qui ne savent pas se débrouiller pour avoir une activité rentable.

C’est le moment de passer ma formation ! Si vous cherchez à devenir freelance et à être rentable, j’ai une formation pour vous, je vous laisse y jeter un coup d’oeil.

=> https://blogindependant.com/freelance/

Sinon, j’ai aussi créé un pack de 7 vidéos (GRATUIT POUR VOUS) qui vous expliquera tout en détail ici :

=> https://blogindependant.com/formation-offerte/

Bref, j’arrive au 2 ème gros avantage : la paperasse.

Vous avez peur de vous perdre dans la création de votre entreprise ? Vous ne savez pas comment faire ?

Ou en fait, peut-être que ça vous barbe complètement et que vous avez plein d’autres choses à faire.

C’est là que le portage salarial à encore un gros avantage. Grâce à lui, vous n’avez rien à gérer, c’est une entreprise qui le fait pour vous.

Je ne sais pas si je suis assez clair depuis le début. Mais freelance c’est un statut qui accepte plein de type de déclarations différentes, dont le portage salarial.

Être freelance ce n’est pas forcément passer par le statut de l’auto-entreprise, même si c’est le statut que je vous conseille. Freelance c’est un nom donné aux travailleurs indépendants, qui peuvent avoir différents statuts aux yeux de la loi.

Je termine avec le troisième avantage du portage salarial, c’est que la vie est beaucoup plus simple quand on a un statut d’employé par rapport à un statut d’entrepreneur, en tout cas en France.

Par exemple, quand vous voulez louer un appartement et que vous dites à vos propriétaires que vous êtes indépendants, il y en a qui ont peur de se retrouver avec des impayés.

Alors qu’en portage, vous travaillez de manière autonome et indépendante, sauf qu’aux yeux de l’état vous êtes employé. Et aux yeux de votre propriétaire, vous pourrez montrer des bulletins de paie.

Trouver une société de portage salarial

Bref, vous avez compris ou je m’étale encore sur le sujet ?

Je pense que vous avez à peu près compris de quoi ça parlait

Et vous avez vu, c’est pas si compliqué. Quand on démarre on ne comprend rien aux différents statuts d’entrepreneurs mais c’est toujours simple dans le fond

Maintenant, pour travailler de façon indépendante avec une entreprise de portage, il vous manque … l’entreprise de portage !

Et comment on trouve ça ?

Là encore, c’est toujours simple !

Il y a ITG qui est une très bonne société de portage salarial.

SI c’est vraiment le contrat de portage que vous voulez, ITG vous aidera à tout faire dans les règles de l’art.

Et mieux que ça ! 

La société aide particulièrement tous ceux qui veulent monter leur activité de consultants indépendants.

Et elle ne gère pas uniquement la facturation de ses clients (vous), elle leur offre la meilleure sécurité juridique et financière du marché. 

Vous voulez une bonne protection sociale ? Vous aimeriez lancer une activité assez sereinement ? Alors je vous conseille de visiter leur site et de voir leur proposition de valeur, c’est surement ce que vous recherchez.

Pas besoin de passer par la case “création d’entreprise”, c’est l’entreprise de portage salarial la plus réputé de France.

Je vous ai dit qu’elle était spécialisée dans le consulting mais elle est aussi ouverte à tous les autres travailleurs indépendants.

Les conditions du portage salarial

Je vous ai beaucoup parlé des avantages du portage salarial, mais il a aussi quelques inconvénients, vous me donnerez votre avis en commentaire

Du côté du salarié porté 

Celui qui a un contrat de portage avec une entreprise est aussi appelé salarié porté. Il ne peut que vendre des prestations de services aux entreprises clientes, et si il ne vend rien pendant un mois, il ne gagne rien.

Mais vous allez me dire, c’est normal.

Là où on devient plus réglementaire, que l’entreprise de portage doit exclusivement exercer l’activité de portage. Toutes les entreprises ne peuvent pas le faire.

Et ne seront acceptées, que les prestations de services, même si là aussi ça se corse. Quand on parle de prestations de service, il ne peut pas s’agir de service à la personne (garde d’enfant, nettoyage …)

Et vous savez quoi ? Comme un salarié normal, vous avez le droit à 2,5 jours de congés payés par mois ! Vous avez vos 5 semaines de vacances par an ! C’est pas merveilleux ça ?

Après, moi je travaille beaucoup pendant certaines périodes, pour avoir beaucoup plus de vacances que ça. Mais 5 semaines c’est très largement acceptable quand on démarre en freelance.

Il ne faut pas avoir des espérances trop hautes dès le départ, un peu de réalisme ça ne fait jamais de mal.

Du côté de l’entreprise de portage

L’entreprise de portage avec qui vous travaillerez doit :

  • Vous rédiger un contrat de travail digne de ce nom
  • Vous transmettre au moins une fois par mois les activités liées à votre compte, les cotisations, les frais professionnels, les frais de gestion .. Bref, elle doit vous donner tous les détails par rapport à votre compte
  • Souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle
  • Vérifier vos compétences

Elle devra aussi souscrire à ce qu’on appelle une assurance financière.

En gros, je vais vous l’expliquer dans un français plus intelligible :

Elle doit garantir le versement de votre argent et le versement des cotisations sociales, même en cas de difficulté de sa part.

De cette manière, si vous avez des clients, vous avez la garantie de toucher votre argent quoiqu’il arrive.

Alors qu’en auto-entrepreneur, ça peut vite arriver de tomber sur des clients qui mettent du temps à payer vos prestations. Là, c’est l’entreprise qui s’engage à vous reverser le montant qu’elle vous doit par rapport au chiffre d’affaire que vous avez fait rentrer.

Être freelance en portage salarial, et à vie, c’est possible ?

Alors honnêtement, j’aimerais bien vous dire oui, mais je suis presque sûr que ce n’est pas possible.

Si je me souviens bien, c’était autorisé pendant un an d’activité indépendante. Mais après cette année en portage salarial, il faut choisir un statut plus concret pour vous lancer en freelance jusqu’au bout.

Dans les faits, je sais que légalement, vous ne pouvez pas travailler plus de 218 jours dans votre année de portage. Après, à savoir si on peut renouveler son année et être freelance en portage pendant 5 ou 10 ans.

Je suis presque sûr que c’est impossible, et je ne trouve rien sur internet, il faudra voir avec votre entreprise et lui demander directement.

Et si vous ne voulez pas être un salarié porté, j’ai écrit un article qui vous expliquera comment vous lancer en freelance avec le statut d’auto-entrepreneur.

Vous êtes libre d’aller le voir, mais il peut très certainement vous avancer à grands coups de pieds, je vous donne tous les raccourcis pour vous lancer rapidement.

Bref, vous êtes totalement libre de gérer votre activité indépendante comme vous le souhaitez.

Après, je vous conseille de suivre mes … conseils ! Eh oui !

Parce que je me suis posé les mêmes questions que vous avant de refuser 3 CDI pour devenir freelance.

Conclusion

Je pense que tout le monde s’en fout de la conclusion, qu’est-ce que je peux vous dire à part : à vous de choisir !

Le portage c’est bien, et c’est moins bien, il y a des trucs sympas, d’autres qui le sont moins.

Tout dépend de vous !

Donc je vous souhaite un bon lancement, une merveilleuse indépendance et beaucoup de travail parce que la liberté se mérite !

Elle n’arrive pas sans effort !

Alexis

Leave a Reply

Your email address will not be published.