Vous avez entre 20 et 35 ans ? Plus ?

Vous rêvez de lancer votre activité de consultant indépendant sans savoir par où commencer ?

Vous en avez marre des articles qui survolent le sujet, sans jamais vous dire précisément où cliquer et quoi faire à quel moment ?

Je sais qu’il y a plein d’articles bidons qui parlent du sujets sur internet.

Mais cet article et différent. 

Pourquoi ? Parce que moi (Alexis de Roquefeuil), je m’engage à ne jamais produire de la merde et à toujours dire ce qui est vrai.

Et aussi (c’est surtout ça), parce que je vends mes propres conseils, et je forme aujourd’hui des gens qui ont le double de mon âge, dans le domaine du marketing.

Si vous espérez devenir consultant freelance comme moi, je vous conseille de lire cet article en entier, parce que je vais tout vous expliquer.

Je vais vous apprendre à gagner votre indépendance, quelque soit le domaine dans lequel vous voulez percer.

La METHODE 3Xi pour générer 5000€ en freelance

Tous les freelances vont me détester !

Développer une expertise

Être expert d’un domaine

Si vous lisez cet article, c’est soit parce que vous avez déjà une bonne compétence, soit parce que vous voulez juste être consultant.

Dans les 2 cas, le conseil reste le même : vous devez ABSOLUMENT être un expert de votre domaine.

Et si aujourd’hui vous n’avez aucune compétence, voilà la démarche à suivre :

  • Trouvez un sujet très porteur aujourd’hui
  • Regardez si des gens le monétisent déjà avec du consulting
  • Si c’est le cas, apprenez tout de ce domaine, prenez tous les reportages et livres que vous pourrez trouver. Et si possible, suivez des formations certifiantes via des organismes

Bref, si vous avez déjà un domaine dans lequel vous êtes compétent, il va falloir pousser le bouchon un peu plus loin.

Aucun consultant ne tient sur son trône s’il n’est pas l’expert de son domaine.

Donc votre première étape, la toute première chose à faire, c’est absolument de tout connaître, tout sur le bout de vos doigts.

Mais ce n’est pas tout.

Se focaliser sur un besoin spécifique

Devenir un expert de votre domaine c’est bien, mais c’est tellement loin d’être suffisant.

Par exemple, moi je suis un expert en webmarketing, diplômé (depuis peu et en 1 an au lieu de 3), de la meilleure école de France dans le domaine. 

Mais le webmarketing c’est vaste, et même la meilleure école de France est incapable de vous apprendre des données utiles. Après tout, c’est le défaut de chaque école, on y apprend la théorie, jamais les applications concrètes et réelles.

Donc pour développer mon activité de freelance, il a fallu que je me spécialise dans un domaine bien précis du webmarketing.

Et pour ça, j’ai choisi le référencement web. Et j’en suis devenu l’expert. Le référencement c’est tellement complexe, tellement plus que ce que les blogueurs pensent (#rédactiondarticles). Donc je suis un expert du milieu et je vends mes conseils

Pour vous c’est la même chose.

Pour devenir consultant freelance, vous ne devez surtout pas être généraliste. Les gens qui sont généralistes ne connaissent jamais un domaine précis sur le bout des doigts.

Donc un par un, ils se font balayés par tous les indépendants qui s’y connaissent dans chaque spécificité du milieu.

Bref, pour exercer le métier de consultant, spécialisez-vous, spécialisez-vous et spécialisez-vous.

Répondre à un besoin profond

Autre chose. Aucun jeune consultant, consultant senior … ne peut vendre ses prestations si elles ne répondent pas à un besoin du marché.

Votre objectif, est uniquement de répondre à un besoin qui est profond et qui nécessite que les intéressés sortent leur carte bleue.

J’ai fait l’erreur trop longtemps de ne pas répondre à ce type de besoin et à chaque fois, vous lancez des projets qui n’aboutissent à rien parce que votre interlocuteur n’a pas d’argent. Ou alors, parce qu’il considère que sa lacune vaut mieux que votre prix.

Pour réussir à vendre, il faut que votre client cherche plus à avoir la réponse à son problème, qu’à garder son argent.

Et pour ça, il faut cibler les besoins les plus importants de votre marché.

Si je vous mets un chèque d’1 million d’euros à l’autre bout de la planète, mais il faut traverser une rivière pleine de crocodiles, à la nage…

Vous la faites ? honnêtement je ne pense pas.

Mais si maintenant, vous avez besoin de ce million d’euros pour sauver un membre de votre famille, vous traversez cette rivière ?

Moi je ne me pose pas la question, je pars à la nage pour chercher cet argent !

Et c’est là que vous comprenez l’importance du besoin profond. Même si votre prestation (le million d’euros ici), est merveilleuse, si votre client ne ressent pas un besoin urgent de l’avoir, il ne vous paiera pas.

Donc apprenez les besoins les plus cruels de votre marché parce que c’est eux que vous exploitez.

Vous ne vivrez jamais en consultant indépendant si vous aidez les gens gratuitement ou sur des petits missions à chaque fois. Non, ça ne marche pas comme ça.

Par contre, quand vous aurez déjà de l’argent sur votre compte en banque, là vous pourrez aider ceux que vous voulez, totalement gratuitement. Mais pas avant.

Bref, je pense que vous avez compris ce que je voulais dire.

Maintenant, je vais vous parler des meilleures banques pour lancer votre activité indépendante.

Être indépendant pour devenir consultant

Je ne sais pas aujourd’hui quel niveau de connaissances vous avez à ce sujet, mais bien choisir sa banque ça peut sauver votre activité.

Je vous conseille vraiment de choisir une néo banque, c’est vraiment efficace.

Vous ne savez pas ce que c’est ? En fait c’est juste une banque en ligne qui se gère le plus souvent grâce à une application sur votre téléphone.

Et ça change tout pour un indépendant. Pour la facturation par exemple, il suffit de prendre votre téléphone pour créer vos factures en quelques clics. Les ¾ de ces banques vous donnent aussi une estimations des cotisations à garder et à payer à l’URSSAF.

Tout est vraiment fait pour vous simplifier la vie. Donc je vous donne une liste des meilleures banques pour devenir freelance, à vous de choisir :

Je vous garantis que vous ne connaissez pas de meilleure banque que ces 5 là.

En tout cas, pour devenir consultant indépendant, il n’y en a pas de meilleure. Il y a quelques formalités juridiques qui vous seront demandées, mais rien de compliqué. 

Vous verrez que facturer un client deviendra un plaisir grâce à banques.

Je vous conseille vraiment de commencer avec le statut d’auto-entrepreneur, vous verrez après pour changer votre statut, mais commencez par le plus simple et le plus flexible.

Si vous ne voulez pas avoir une micro-entreprise et que vous préférez avoir quelque chose de plus sûr mais de moins flexible, tournez vous vers une société de portage salarial.


Maintenant que vous avez un compte pro, on va voir comment trouver des clients pour le remplir.

Trouver des clients

Bon, je ne vais pas vous l’apprendre, mais pour donner du conseil indépendant, il vous faut des clients.

Personne ne peut se targuer d’être consultant en management, consultant en communication, consultant en stratégie, ou en tout ce que vous voulez, s’il est incapable de trouver des clients.

Et c’est là que la majorité des “consultants indépendants” disparaissent.

Je sais, vous les connaissez comme moi.

On les voit tous les jours faire des publications sur Facebook ou Instagram, pour vanter leur nouveau mode de vie.

Mais je vous garantis que 99% d’entre eux ne font que parler, derrière, ils n’ont aucune réelle activité.

Apprendre à vendre (ne pas être un technicien)

Donc pour réussir à vendre, il faut comprendre 3 différences entre 3 types de personnes :

  • Il y a les manager, ceux qui adorent que tout soit bien rangé dans des cases, bien ordonné sur des post it, bien trié dans des excels. Mais qui passent plus de temps à organiser qu’à vendre et encaisser de l’argent
  • Il y a les techniciens. Ils représentent ceux qui pensent que le fait de savoir réparer une voiture est suffisant pour créer un garage. Il ne voit pas qu’il y a une différence entre le produit brut, et la vente de ce produit (produit vs marketing)
  • Et il y a l’entrepreneur, celui qui court derrière des nouveaux projets 24 heures sur 24 et qui n’arrive jamais à poser son esprit.

Vous, si vous voulez vendre vos prestations, être un vrai travailleur indépendant, un vrai consultant individuel, vous devez absolument savoir où vous vous situez.

Si vous êtes un technicien ou un manager, il faut corriger ça. L’entrepreneur à l’esprit vif, il ne s’arrête jamais et c’est là son défaut, mais au moins, il avance dans ses projets, il vend ses produits.

Vous devez absolument avoir une part de ces 3 types de personnes, mais vous focaliser sur la vente de votre prestation.

Avoir une compétence n’a absolument aucun rapport avec le fait de monétiser cette compétence.

J’imagine bien que vous êtes le meilleur du monde dans votre thématique, mais tout le monde s’en fout en fait ! Ce qui compte c’est que vous sachiez le vendre et vous vendre comme tel !

Moi, je travaille comme consultant uniquement parce que j’ai réussi à me vendre ! Je n’aurais jamais eu d’activité de consultant sans ça. Et vous devez le comprendre les amis, parce que je vous apprends à vous bouger le c*** avec ce qui marche.

Suivez bien mes conseils.

Maintenant je vais vous expliquer où trouver vos clients.

Trouver sa clientèle pour lancer son consulting

On peut être consultant dans tellement de domaines différents, pour vous ce sera peut-être conseiller financier indépendant, consultant en entreprise, consultant en stratégie, consultant en recrutement …

Je n’en sais rien, et d’après chaque situation, les clients peuvent se trouver à des endroits différents.

Donc j vais vous donner 5 endroits dans lesquels vous pourrez trouver les vôtres, quelque soit votre domaine :

  • Les groupes Facebook dans votre thématique, parce qu’ils réunissent des gens autour du même besoin
  • Les meetups, parce qu’ils font comme les groupes facebook, mais dans le réel
  • Linkedin, parce que c’est un réseau social professionnel avec une section “emploi” qui réunit toutes les entreprises qui font des appels d’offres pour des services précis. Allez voir si certaines recherchent des consultants freelances
  • Votre propre réseau parce que ce sont les premières personnes qui pourront vous recommander
  • Les sites d’indépendants, j’ai réuni les meilleurs sites de freelance ici

Si vous voulez plus d’endroits pour trouver vos clients avec des explications très concrètes, j’ai déjà écrit un article sur les 25 façons de trouver plus de clients. Plutôt que de me répéter en moins bien, je préfère vous conseiller de le lire

Prenez le temps de le faire, c’est vraiment comme ça que vous vivrez de votre rêve

Maîtrisez votre marketing

Maintenant, vous avez à peu près tout compris.

Il vous manque juste une chose : le marketing.

Comment vous allez vendre vos prestations ? 

Un conseil : cherchez ABSOLUMENT à aider. Et ne parlez jamais des caractéristiques de votre prestation.

Quand vous êtes face à un client, faites-lui parler de son problème, et faites lui imaginer la solution. Mettez-le dans le futur, quand il n’aura plus son problème.

Ne vendez jamais les particularités de vos produits, vantez-en les bénéfices et ce qu’ils apporteront à vos clients.

Autre conseil.

Un client aime bien savoir que vous avez déjà de l’expérience et que vous ne sortez pas de nulle part.

Imaginons que vous soyez un consultant en développement. Si vous réunissez des témoignages de tous les clients que vous avez déjà aidé, vous n’imaginez pas à quel point ça aidera les suivants à payer pour vos prestations.

Ne négligez jamais le fait que la masse attire la masse. Donc montrez bien que vous ne sortez pas de votre cave.

Je me doute qu’aujourd’hui vous n’avez rien, mais prenez des témoignages dès vos premières prestations vendues.

Et si possible, constituez-vous un portfolio en ligne pour les afficher dessus et vous afficher comme un pro.

Être un consultant indépendant très rentable

Pour être consultant très rapidement, j’ai un conseil que je prodigue très souvent sur mon blog.

Si vous êtes un de mes lecteurs réguliers, vous devez le connaître.

Passez à l’ARM !

A l’Action Rapide et Massive !

Contactez un maximum de personnes tous les jours. S’il faut en contacter 100 par jour pendant 30 jours, alors faites le ! S’il faut en contacter plus pour que vous atteignez le seuil des 10 000€ par mois en freelance, alors faites-le !

Vous vous demandiez comment devenir indépendant ?

Il faut prospecter, prospecter, prospecter !

Ne vous fixez aucune limite quand vous contactez un potentiel client.

Parce que la seule chose, et la pire qui puisse vous arriver, c’est qu’on vous dise “non merci”. 

Vous allez vous arrêter pour ça ? J’espère bien que non !

Le chiffre d’affaire et le revenu que vous tirerez de votre activité ne dépendront que de ça, si vous avez des clients ou non.

Alors passez à l’action et tant que vous n’avez pas gagné votre indépendance, vous ne lâchez rien.

Quand vous avez des questions, venez m’en parler par mail, je réponds tous les jours aux mails que je reçois.

Je vends une “formation” où je vous montre comment je repars de zéro et j’arrive à gagner mon indépendance en 90 jours.

Elle est ici :

=> https://blogindependant.com/freelance/

A vous de voir ce que vous en faites

En attendant je vous souhaite un bon succès et beaucoup de travail !

La réussite n’est jamais facile !

Conclusion

Si vous voulez vivre de votre activité de consulting, il y a quelques points à respecter :

  • Être un expert dans un domaine précis
  • Créer une offre qui répond à un besoin profond
  • Créer son auto entreprise, une eurl, eirl ou passer par une entreprise de portage
  • Définir une stratégie marketing de marque
  • Faire de la prospection en masse pour ne plus jamais reprendre le statut d’employé

Leave a Reply

Your email address will not be published.